1735
La fondation

Depuis plus de deux siècles, la Manufacture Ginori cultive une même obsession extraordinaire : la beauté.
 
L'histoire de la Manufacture Ginori commence à Doccia, à deux pas de Florence. Quand le marquis Carlo Andrea Ginori, inspiré par la passion pour l'or blanc, lance une usine de porcelaine destinée à devenir une icône du style dans le monde entier. Aujourd'hui, la tradition de la maison florentine est toujours la même : transformer la porcelaine en une pure beauté.

700
Le dix-huitième siècle

Le dix-huitième siècle est un moment charnière pour le développement de la porcelaine en Europe. C'est à cette époque que naissent les premières manufactures, alimentées par les nouveaux styles et tendances internationaux. À Doccia, Carlo Ginori saisit cette occasion pour fournir un espace à la créativité, pour synthétiser les éléments de la tradition antique avec les influences les plus modernes. La Manufacture donna vie à l'art du travail de la porcelaine, et Ginori devint la référence internationale pour la réalisation de sculptures.

1779
L'élégance à table

La porcelaine Ginori est présente dans toutes les résidences les plus cossues.

Dans les maisons de maître, les palais et les cours, la précieuse porcelaine de la Manufacture de Doccia est synonyme d'élégance et de raffinement. C'est à cette même époque qu'est créé le décor narratif (tissu tressé) puis, par la suite, les collections s'enrichirent de luxueuses décorations en or.

1850
L’art du décor

Tendances internationales et style Made in Italy.
C'est le début de l'époque des Expositions Universelles, du goût pour la nature et du romantisme. Les collections s'enrichissent d'éléments floraux et de nouveaux motifs pour la table.

800
Le dix-neuvième siècle

Le passage du siècle de la raison à celui du sentiment marque un nouveau chapitre dans le développement du goût artistique et de la fabrication de la porcelaine. Florence devient le théâtre d'une polémique entre les défenseurs académiques de la beauté idéale et les naturalistes qui encouragent la beauté naturelle. À partir de 1806, la direction de la Manufacture passe à Leopoldo Carlo Ginori Lisci. Le jeune héritier fait immédiatement preuve de sa large vision entrepreneuriale et lance un processus de rénovation en profondeur.

1896
Vers de nouveaux horizons

Après avoir traversé le passé, l'art imagine le futur.
La Manufacture s'agrandit et naît alors la Société Ceramica Richard Ginori. La tradition des maîtres artisans rencontre de nouvelles technologies et les créations se perfectionnement grâce à l'emploi de nouveaux brevets.

900
Le vingtième siècle
1923
La révolution artistique

Le génie artistique de Gio Ponti.

La direction artistique est confiée au grand maître Gio Ponti, et la manufacture influence le paysage européen avec de nouvelles solutions décoratives.

GIO
Gio Ponti

De 1923 à 1933, la direction artistique de la Manufacture est confiée à Gio Ponti. C'est à ce Maître que l'on doit la capacité d'introduire des éléments fortement innovants avec sensibilité et respect pour le goût de l'ancien et de la culture orientale. En 1925, à l'Exposition universelle de Paris, la Manufacture et son directeur artistique reçoivent chacun un Grand Prix.

1954
La forme essentielle

Richard Ginori transforme l'art de la table en un rituel merveilleux.

Giovanni Gariboldi conceptualise l'art de la manufacture à l'échelle du quotidien. Les services de table Richard Ginori interprètent la classe avec un design essentiel. Naît alors une nouvelle forme d'élégance, à la fois fonctionnelle et recherchée, pour inventer des nouveaux styles et des tendances modernes.

1985
Le design italien

De nombreux styles, une seule muse : l'excellence.

La Manufacture se renouvelle en s'appuyant sur l’expérience des plus grands designers italiens du moment : Franco Albini, Franca Helg, Antonio Piva, Sergio Asti, Achille Castiglioni, Gabriele Devecchi, Candido Fior, Gianfranco Frattini, Angelo Mangiarotti, Enzo Mari et Aldo Rossi.

2013
Une icône intemporelle

Un art qui évolue, sans oublier ses racines.
 
En 2013, la Manufacture Richard Ginori est rachetée par Gucci, et la direction artistique est alors confiée à Alessandro Michele.
En 2016, la coordination de Richard Ginori passe sous la direction du Groupe Kering, tandis que la direction créative est confiée à une équipe de designers constituée sous la direction d'Alessandro Michele au moment de sa prise de poste.
Aujourd’hui, en Italie comme dans le monde entier, Richard Ginori est synonyme d'excellence pour la haute manufacture artistique de la porcelaine, avec sa capacité de conjuguer savoir-faire artisanal, créativité et attention au progrès.